Fusion des Régions : le PCF parle de “délire technocratique » (Ma commune .info)

Evelyne Ternant, secrétaire régionale Franche-Comté du PCF, Jacques Bauquier, ancien membre du conseil économique social et environnemental régional, Régine Curti du PCf de Belfort et Thibaut Bise, secrétaire départemental du PCF du Doubs ©Eline

Evelyne Ternant, secrétaire régionale Franche-Comté du PCF, Jacques Bauquier, ancien membre du conseil économique social et environnemental régional, Régine Curti du PCf de Belfort et Thibaut Bise, secrétaire départemental du PCF du Doubs ©Eline

opinion et opposition

Avant la conférence de presse commune entre les présidents de région Franche-Comté et Bourgogne, Evelyne Ternant, secrétaire régionale du PCF s’est montrée beaucoup plus frileuse à une fusion des régions. Le parti communiste  de Franche-Comté se dit prêt à faire obstacle à cette réforme pour ralentir le calendrier de la fusion entre la Franche-Comté et la Bourgogne. Les communistes francs-comtois souhaitent un débat durant la campagne des régionales et appellent à un référendum.

La présidente de région Marie-Guite Dufay est très favorable à un rapprochement de la Franche-Comté avec la Bourgogne. Ce projet de fusion serait un test et permettrait d’embrayer celle des autres Régions.  Dès le mois de juin,  le projet d’une fusion serait à l’ordre du jour de l’Assemblée du conseil régional.

Evelyne Ternant estime que “les élus régionaux, qui sont en fin de mandat, n’ont pas la légitimité pour prendre une telle décision quelques mois avant les élections régionales” et appelle à un débat durant la campagne des régionales. “Le faire avant ces élections serait un déni de démocratie

“Pseudo décentralisation !”

« La diminution du nombre d’élus n’est pas un gage d’efficacité, au contraire. Diminuer des élus c’est-à-dire affaiblir la proximité pour concentrer toujours plus de pouvoir entre toujours moins de mains, cela est l’éloignement de l’appropriation des citoyens de leurs affaires publiques« . Pour Evelyne Ternant, l’objectif de cette fusion n’est pas de faire des économies, mais de mieux pouvoir appliquer des « mesures d’austérités » dans toute l’Europe.

Elle tient également à rappeler que ce ne sont pas les départements qui vont être supprimés, mais les conseils généraux : « c’est une recentralisation derrière cette pseudo décentralisation !« 

Ralentir le calendrier de la réforme en Franche-Comté

« Nous allons mettre toute notre énergie pour faire obstacle à cette accélération insensée du calendrier de la réforme en Franche-Comté« . Dans un premier temps le parti souhaite rencontrer la présidente de région Franche-Comté et le maire de Besançon. « Nous allons nous adresser chacun des 43 des élus régionaux et nous comptons sur leur sens républicain pour nous souvenir que seul le peuple est souverain pour mettre fin à 32 ans d’existence politique de la région« . Ces rencontres ont pour but d’éviter que des décisions soient prises avant la campagne des régionales.

Le PCF veut faire une campagne à l’échelle nationale pour aboutir à un référendum sur la réforme territoriale : « il faut consulter tous les citoyens sur cette réforme ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s