CP: Le Sénateur-Maire socialiste Martial Bourquin tourne la page de l’Union de la Gauche à Audincourt.

logo_pcf_fdg_cartouche_cmjnDepuis des décennies, la ville d’Audincourt est gérée par la Gauche et ses diverses sensibilités. Devenue municipalité communiste en 1977, notre cité est dirigée aujourd’hui par le Parti Socialiste. En acceptant d’être sur la liste, les élus communistes et Front de Gauche ont privilégié l’unité, la solidarité et le respect des Audincourtois(e)s. Durant tout le mandat ils ont été loyaux tout en exprimant leurs positions chaque fois que c’était nécessaire.

Ils ont ainsi participé aux efforts pour développer, embellir et moderniser notre cité. Nul n’ignore le travail fourni par nos adjoints Yves Adami, Claudine Maire, Pierre Berrard.

Aujourd’hui les désaccords sont grands entre le PS et le Front de Gauche, au sujet de la politique du gouvernement de François Hollande qui s’éloigne de plus en plus des promesses faites. Loin de vouloir taire ces divergences, nous nous placions néanmoins dans une perspective de rassemblement des Audincourtois. Nous étions prêts à dépasser les clivages nationaux pour donner priorité à la gestion municipale, en souhaitant, sur Audincourt, l’union de tous les démocrates dès le 1er tour. Dans ce cadre, les élus communistes et Front de Gauche auraient pesé de tout leur poids pour que le cap à gauche soit bien tenu.

Nous constatons que cette volonté unitaire n’est pas partagée par Martial Bourquin. Assez étonnant car celui-ci déclare : « Moi Maire, Audincourt restera une municipalité d’union de la gauche ! »

Oui mais voilà, l’union de la gauche suppose le respect des partenaires….

Nous avons d’abord trouvé un accord avec le PS local sur le nombre de candidats présentés par le Front de gauche qui pourrait figurer sur la liste du maire sortant. Mais, il nous appartient d’évidence, de choisir nous-mêmes ces candidats et nous ne pouvons accepter que le Sénateur-Maire et le PS local décident d’exclure d’office certains d’entre eux.

Afin d’améliorer la représentation de la population et de participer au renouvellement « de la classe politique audincourtoise », nous lui proposions pourtant des candidats qui, outre leurs qualités et leur engagement, répondent à 3 critères : le rajeunissement, l’élargissement aux candidats issus de la diversité et enfin l’élargissement à la société civile.

Or, d’entrée, Martial Bourquin a refusé la proposition de la candidature de notre responsable de groupe. En soi, c’est une pratique irrespectueuse et antidémocratique. Et les raisons avancées ne sont pas recevables ! Nous n’en n’évoquerons qu’une, car elle est de nature politique, et les autres ne valent même pas la peine qu’on les mentionne ici.

  • Nous serions trop virulent dans nos propos sur la politique menée par les socialistes au gouvernement ! En effet, les communistes et le front de gauche, ne sont pas d’accord avec les politiques d’austérité mises en place par le gouvernement socialiste et sa majorité parlementaire sur les retraites, l’augmentation de la TVA, la diminution des services publics, les choix économiques doux pour les patrons et durs pour les salariés, la politique sécuritaire, le recul sur le droit de vote des étrangers, etc …

Martial Bourquin a voté tous ces textes au Sénat. Il aura même réussi à s’opposer, en première lecture, sur le vote de la loi sur le non-cumul des mandats présentée par ses propres amis politiques ! Non cumul qu’il finira par voter en 2ième lecture puisque ce dernier ne s’appliquera … qu’à partir de 2017 … Si le sénateur maire attend que nous nous taisions sur les aspects de la politique gouvernementale qui déçoivent tant une grande partie des citoyens, il faut qu’il sache qu’il ne saurait en être question.

Face à la situation de blocage créée par Martial Bourquin et que nous regrettons, nous en appelons aux Audincourtois(e)s, aux démocrates et aux abstentionnistes si nombreux aux dernières élections municipales . Si vous voulez maintenir le cap résolument à gauche, si vous voulez que le pluralisme et la présence de différentes sensibilités soient respectés, rejoignez- nous !

Audincourt doit redevenir une ville démocratique où chacun peut exprimer ses opinions et ses divergences tout en travaillant pour le développement de la ville et le bien-être de ses habitants.

Nous comprenons que M. le Sénateur-Maire, par son refus de notre main tendue, nous invite implicitement à construire une alternative démocratique et citoyenne probablement chère à son cœur socialiste ; c’est pourquoi   nous   ferons   entendre   notre   voix,   de   façon   libre   et indépendante lors des prochaines élections municipales. Nous porterons haut les idéaux du conseil national de la résistance, et ferons notre possible pour que M. Martial Bourquin soit fier de nous !

Contactez nous : frontdegauchemontbeliard@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s