Insigne nazi porté par un soldat français : « Un acte gravissime qui nécessite sanction et enquête approfondie »

article_000_par7749088Sur la page Facebook officielle de l’armée française a été publiée, pendant quelques heures avant d’être retirée, une photo montrant un soldat français en Centrafrique dont l’uniforme arborait un insigne reproduisant la devise des escadrons SS du régime nazi hitlérien. En l’associant ainsi aux trois couleurs du drapeau de la République, c’est la France que ce soldat a souillé.

Cet acte est extrêmement grave et répréhensible. Il a cessé d’être une « initiative personnelle » dès lors qu’il a été toléré par la hiérarchie militaire et affiché sur un site internet. Il appelle à des explications et à des sanctions.

Le Parti communiste français condamne avec la plus grande fermeté cette insulte faite à la République française, à la mémoire de la Résistance et aux principes républicains et démocrates auxquels les Françaises et Français du XXIe n’entendent pas déroger.

Contrairement aux dires de l’Etat-major des armées, il ne s’agit pas d’un incident isolé. Depuis plusieurs mois circulent sur internet des photos de militaires effectuant des « quenelles » – autrement dit, le salut antisémite se référant au salut hitlérien. Et, il y a quelques mois, u moment du débat parlementaire sur la loi sur « mariage pour tous », la publication « Revue de l’Arsenal » animée par des officiers d’extrême-droite appelait l’armée à faire un coup d’État contre la République.

Ces faits très inquiétants sont le résultat du délitement du lien armée-nation depuis la suspension de la conscription et de la réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN.

Ils sont aussi le produit de la profonde dégradation de la situation sociale des armées et de l’absence de droit démocratique à l’intérieur de l’institution militaire.

C’est pourquoi le Parti communiste français invite le Parlement à engager une enquête approfondie sur les activités subversives de l’extrême-droite à l’intérieur de l’armée.

Le PCF appelle à des sanctions exemplaires contre l’individu porteur de l’insigne nazi et contre tous ceux qui, dans sa hiérarchie, l’ont laissé agir.

Le PCF se prononce aussi pour une réforme en profondeur du statut du militaire en matière de droits sociaux et de droits démocratiques afin de renforcer les liens entre la nation et son armée, et de faire des militaires des citoyens à part entière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s