Hausse du chômage : L’effet « bug » a fait long feu

pole_emploi_0La dernière livraison de Pôle emploi sur les chiffres du chômage remet les pendules à l’heure. Le nombre de nouveaux chômeurs de catégorie A pour septembre atteint 60.000. Le nombre total de chômeurs est désormais de 3,3 millions, nouveau triste record. L’effet « bug » a fait long feu. La tentative gouvernementale de désamorçage ne suffira pas à réduire l’impact de la bombe sociale.

Alors que tous les chiffres étaient prévisibles, la politique gouvernementale de soutien exclusif au capital contre le travail dévoile son vrai visage. Les profits d’aujourd’hui ne feront ni les investissements de demain, ni les emplois d’après-demain. Ils font par contre les chômeurs d’aujourd’hui et alimentent la chute de l’investissement productif. On est donc loin d’une possible inversion de la courbe du chômage malgré  le développement des contrats aidés sur fonds publics.

Le gouvernement s’entête à ne pas voir la nécessité de travailler à une véritable relance nationale et européenne de l’emploi, des services publics et de la réindustrialisation. Il s’entête à se crisper sur la réduction de la dépense publique et sociale au nom de la dette et de la compétitivité. Enfin, il s’accroche à l’espoir d’une reprise assise sur les exportations allemandes et l’économie américaine. Cette politique là conduit le pays dans le mur.
Le gouvernement sait qu’il doit maintenant mener une réelle politique de gauche s’il veut sortir de l’impasse dans laquelle se trouve le pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s