Votre parole et vos témoignages au cœur du débat sur les retraites à l’Assemblée nationale

senat_5Le débat sur le projet de loi de réforme des retraites s’engage dès le 7 octobre prochain à l’Assemblée nationale. Comme à chaque réforme depuis 1993, nous assistons à la même tentative de passage en force. Il est vrai que le contenu de cette nouvelle réforme est si gravissime qu’il deviendrait dangereux de permettre aux Françaises et aux Français d’en analyser toutes les conséquences pour leur avenir et celui de leurs enfants.

C’est pourquoi le gouvernement a voulu mettre en place la procédure du temps contraint, dit « programmé », qui limite le temps de parole des députés. Pour que ce débat ne se déroule pas en catimini, j’ai exigé, comme Président de groupe et porte-parole des députés du Front de Gauche, l’abandon du temps contraint. Nous aurons ainsi le temps de décortiquer cette loi, article après article, pour montrer tous ses dangers. Les députés du Front de Gauche auront aussi le temps de défendre leurs propositions alternatives garantissant le financement d’un droit à la retraite à 60 ans pour tous et à taux plein.

Pour autant, ce débat ne doit pas s’en tenir à un échange politique strictement financier. Derrière la technique de la loi, il y a des hommes et des femmes avec leurs souffrances, leurs espoirs qu’il faut entendre. Il faut que le vécu des citoyennes et des citoyens entrent dans l’hémicycle, et que l’ensemble de la représentation nationale puisse entendre ce que vous avez à lui dire. La parole des étudiants, des jeunes, des salariés, des privés d’emploi, des femmes, des retraités doit être la première dans les débats parlementaires. J’ai le sentiment que, dans les jours qui viennent, nous pouvons convaincre à gauche que cette réforme n’est pas celle que le peuple attendait, pas celle dont il a besoin.

Face au martelage des arguments du MEDEF, nous nous engageons à relayer votre parole à l’Assemblée nationale. Nous lançons donc un appel à toutes et tous, pour que vous nous fassiez parvenir vos témoignages sur les conséquences concrètes de cette nouvelle réforme de régression sociale. Qu’est-ce que cela veut dire 43 années de cotisation pour vous ? Que représenteront pour vous les décotes imposées, et ces nouveaux sacrifices sur l’âge de votre départ en retraite ? Pour votre vie, pour celle de votre famille, c’est quoi une retraite à 67 voire 70 ans ? Nous les relaierons dans l’hémicycle dès le 7 octobre.

André Chassaigne

Transmettez vos témoignages et analyses sur :

  • frontdegauchemontbeliard@gmail.com
  • campagneretraite.chassaigne@gmail.com
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s