40 ans du coup d’État au Chili : Le PCF rend hommage à Salvador Allende

allendeIl y a 40 ans, un coup d’État organisé par les forces les plus réactionnaires du Chili avec l’aide active de Washington faisait tomber le gouvernement de l’Unité populaire présidé par Salvador Allende.

Ce sont les classes dominantes qui ont décidé du coup d’État qui a coûté la vie au président Salvador Allende, à des milliers de militants et de simples citoyens soupçonnés d’être attachés aux idées de progrès, dans le processus de transformation mis en œuvre au travers des luttes du peuple chilien.

Aujourd’hui, dans une grande partie de l’Amérique latine, les gouvernements progressistes en place font vivre le rêve que le peuple chilien portait en 1973 : une démocratie de participation populaire, une réforme agraire d’ampleur, la nationalisation des ressources naturelles au service du développement social, des droits nouveaux pour les travailleurs et pour les peuples indigènes et l’affirmation des souverainetés face à l’hégémonie étasunienne.

Au Chili, les idées défendues par Salvador Allende sont encore dans la rue, portées par une jeunesse combative et lucide, soucieuse de la nécessité du rassemblement populaire pour faire tomber le système hérité de la dictature. Les travailleurs des mines, les habitants des régions oubliées qui réclament de véritables services publics et le respect de l’environnement contre les transnationales, les étudiants qui exigent une éducation publique, gratuite et de qualité, le peuple Mapuche digne qui réclame la reconnaissance de ses droits, tous réclament une nouvelle Constitution qui remplace celle imposée par le dictateur Auguste Pinochet.

Le PCF souhaite saluer la mémoire de tous ceux qui ont rendu possible l’expérience de l’Unité populaire, ceux qui sont tombés et qui ont tant souffert pour l’émancipation et la liberté. Le PCF rend hommage à Salvador Allende, le militant et l’homme politique exemplaire qui nous a laissé un message d’espoir inoubliable : « D’autres hommes dépasseront les temps obscurs et amers durant lesquels la trahison prétend s’imposer. Allez de l’avant tout en sachant que bientôt s’ouvriront de grandes avenues sur lesquelles passeront des hommes libres de construire une société meilleure. »

Les communistes sont solidaires avec le peuple chilien et avec les peuples de l’Amérique latine qui portent toujours cet espoir.

Parti communiste français,

Paris, le 11 septembre 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s