Salles de shoot : « le débat ne doit pas porter sur le bien ou le mal »

En matière de santé, le débat ne devrait pas porter sur le bien ou le mal, mais sur la meilleure prise en charge des personnes malades dans le respect de leur intégrité, simplement parce que tous sont des humains.

Le gouvernement ne doit pas tomber dans le piège dans lequel voudrait l’enfermer la droite, en le faisant passer pour irresponsable. La politique ultra-répressive menée sous Sarkozy pendant des années, a été un échec total.

La prévention des addictions, la réduction des risques, la prise en charge et le soin doivent être les fondements d’une grande loi de santé publique avec une prévention importante et une politique d’éducation ambitieuse dont il est urgent de lancer l’élaboration.

Une stratégie de réduction des risques doit se décliner au cours de l’accompagnement des personnes dépendantes. Les salles de consommation doivent permettre, dans un contexte d’éducation à la consommation à moindre risque de réduire l’ensemble des méfaits, sociaux comme médicaux, liés à ces pratiques.

Il faut abroger la loi de 1970 et promulguer une loi de santé publique articulant prévention, réduction des risques, prise en charge et soin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s