Billet : Ploum ploum tralala ( L’est Républicain 25/05/12)

Séance ultra-provocatrice, devant des terrasses éberluées, mercredi, vers 19 h, place Marulaz, lorsqu’une poignée de nazillons sont venus tendre un bras que n’aurait pas renié Adolf H. devant la permanence du Front de Gauche qui fait face à la librairie anarchiste L’Autodidacte. Ce n’est malheureusement pas la première fois que de telles démonstrations nauséabondes se (re) produisent…

On sent bien depuis quelque temps que la ville de Proudhon pose un problème existentiel à une poignée de nostalgiques du Reich qui, jusqu’à il y a peu, n’agissaient qu’en filigrane. Depuis deux ans, les actions tapageuses de l’extrême extrême droite se multiplient et s’intensifient.

Cela a commencé par le soutien musclé et aviné apporté par un groupe de crânes rasés, à une manifestation de catholiques intégristes opposés à l’avortement. Cela s’est poursuivi par l’audacieux déploiement de calicots sur le pont enjambant l’avenue Edgar-Faure. Puis, lors d’un émoustillant raid nocturne, par l’installation de silhouettes censées dénoncer le racisme antiblanc aux quatre coins de la ville. Plus sérieux, le président du Bloc identitaire a trouvé utile de claironner l’annonce de sa visite (privée) à Besançon très récemment.

Bref, la marmite sur laquelle ne flottait jusqu’à présent, et de façon gentillette, que le drapeau noir commence à abriter un drôle de bouillon. Et l’on ne serait pas étonné que, l’émoi aidant, cela s’achève par quelques débordements.

Fred JIMENEZ

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s