Droit de vote des résidents étrangers : « réparer l’anomalie démocratique »

Devant 3000 maires réunis à l’Élysée hier, Nicolas Sarkozy s’en est pris au droit de vote des résidents étrangers. Alors qu’il défendait le contraire en 2001 et 2005, le Président de la République s’est enfoncé dans un positionnement toujours plus à droite, cornaqué par le FN et la droite populaire et leurs idéaux détestables.

Pourtant ce combat est d’arrière garde. Plus la droite tente de populariser ce débat dans l’opinion, moins elle est entendue : 7 français sur 10 sont aujourd’hui favorables à l’obtention de ce nouveau droit qui pourrait enfin réparer cette anomalie démocratique. Les 5 millions de citoyens vivant en France et payant des impôts n’ont pas de droit de regard sur les grands choix de société et la façon dont leurs impôts sont utilisés. Une discrimination injuste, d’autant que les étrangers venus de l’Union européennes ont eux, le droit de vote aux élections locales.

Le PCF réaffirme son soutien au droit de vote des résidents étrangers à toutes les élections. Le Front de gauche, dans son programme « L’humain d’abord » propose, dans un premier temps d’accorder aux résidents extra-communautaires le droit de vote aux élections locales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s