Intervention de Yves Adami Vice président de Pays de Montbéliard Agglomération en charge de l’emploi et de l’insertion. »DEFENDRE NOTRE HOPITAL PUBILC »

DEFENDRE NOTRE HOPITAL PUBILC !!

Le feuilleton qui marque la dégradation de l’hôpital public rebondit de semaine en semaine, quasiment de jour en jour et toujours au détriment des conditions de travail de tout le personnel et au détriment de la qualité des soins aux patients.

-Le service de pneumologie est sous respiration artificielle par manque d’effectif

-Le service d’oncologie est en souffrance nuit et jour.

-La traumatologie sur Belfort s’épuise

Le service de M Monnier(oncologie) est supprimé au profit d’une organisation régionale centralisée à Besançon

Concernant la réanimation qui constitue l’un des piliers essentiel de l’hôpital, son chef de service M Pierre Hélias démissionne après des années de bons et loyaux services tant la dégradation de l’offre médicale et son organisation se détériore malgré toute la bonne volonté des personnels.

Par ailleurs le nombre de médicaments non remboursés explose et les médecins spécialistes sont de plus en plus rares spécialement dans les campagnes. La presse titrait très justement » il faut un an et demi pour obtenir un rdv chez l’ophtalmologue »

Et pourtant M Bertrand ministre de la santé, le directeur de l’hôpital M Schmidt et Mme Mansion Directrice de l’ARS nous invite au calme.

« Dormez bonnes gens votre santé et votre hôpital sont dans de bonnes mains » celles d’une politique qui déconstruit petit à petit ce qu’il a fallu plusieurs décennies depuis la libération à Reconstruire.

Cette dégradation malheureusement risque de se poursuivre ;

Nous sommes en mesure de vous alerter sur une nouvelle catastrophe en perspective avec le risque de diminution possible de 3 médecins sur 5 en Neurologie sur Belfort et Montbéliard.

La question est posée. Est-ce une nouvelle cicatrice imposée à notre hôpital avec une fin programmée d’un service utile aux patients notamment ceux atteints de troubles du sommeil ?

M le directeur et l’ARS sont directement interpellés vont ils une fois de plus nous inviter au grand sommeil et fermer les yeux ;

Les politiques doivent être directement interpellés !!

La catastrophe sanitaire du Nord Franche Comté frappe à nos portes. Notre région qui compte 320 000 habitants a besoin de ses hôpitaux de proximité de Belfort et Montbéliard sans attendre un hypothétique hôpital médian dont on sait qu’il comptera moins de lits (de 200 à 300 lits) qui s’ajouteront aux 400 lits déjà supprimés.

Nos élus de Montbéliard Messieurs Pierre Moscovici, député, Martial Bourquin, sénateur, ainsi que les élus de Belfort Messieurs Etienne Butzbach et Jean Pierre Chevènement ont soutenu dès l’origine la fusion des 2 hôpitaux et le projet de l’hôpital médian. Cette position s’inscrit dans la droite ligne de la politique de M Sarkosy qui nous conduit à la situation actuelle de dégradation de l’hôpital public.

Persévérer sans réagir dans cette direction avec toute la force nécessaire avec l’appui des citoyens risque de s’apparenter à une position d’accompagnement, de complicité qui nous est et sera légitimement reproché à l’avenir.

Les élus communistes pour leur part se placent résolument du côté de notre hôpital public de ses personnels et usagers.

Yves Adami
Elu Communiste, Conseiller municipal de la Ville d’Audincourt, Vice président de Pays de Montbéliard Agglomération en charge de l’emploi et de l’insertion.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s