Double nationalité: « Le Pen et Copé réinventent le système d’apartheid »

La chasse aux boucs émissaires est le sport favori de Marine Le Pen. Voilà maintenant qu’elle écrit aux député-e-s pour leur demander d’abroger la possibilité d’avoir une double nationalité, française et étrangère, qui serait à ses yeux une « atteinte à la cohésion républicaine ». En renvoyant Marine Le Pen à la Convention sur l’immigration de l’UMP, Jean-François Copé ne fait qu’acquiescer aux revendications racistes et confirme son souhait de créer des catégories de « plus ou moins » Français. En réalité, l’UMP et le FN s’entendent parfaitement pour stigmatiser et diviser les citoyens entre eux. Ironiquement, c’est l’UMP en changeant les critères d’attribution de la nationalité française pour les soumettre au droit du sang qui a créé des cas de binationalité pour des enfants nés sur le sol français mais de parents étrangers. Pour la droite et l’extrême droite, il y aurait des « Français plus Français que d’autres » ! C’est précisément tout le contraire des fondements de notre République et une manière assez grossière, pour Copé et Le Pen, de réinventer, en France, le système d’apartheid. Le PCF défend le plein exercice du droit du sol et le principe de la double nationalité dans le respect des accords binationaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s