Arrestation de Kurdes : la France se couvre de honte

Alors qu’ils tenaient une réunion dans le centre culturel Kurde de Villiers le Bel, des militants pour les droits des populations Kurdes viennent d’être arrêtés par la police française. Parmi eux, Nedim Seven, qui s’est déjà vu refuser l’autorisation d’entrer à l’Assemblée nationale lundi dernier pour participer à un colloque. En ce moment même, un rassemblement devant le centre culturel est réprimé par les forces de l’ordre avec violence. La France se couvre de honte en utilisant contre ces hommes les mêmes pratiques que celles qu’ils ont fuit en quittant la Turquie. Le PCF demande la libération immédiate des militants kurdes et l’arrêt des violences sur celles et ceux qui les soutiennent. Une conférence de presse se tiendra mardi à 9:15 au Palais du Luxembourg pour dénoncer ces pratiques intolérables au pays des droits de l’Homme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s