Les hirondelles de Guéant ne font pas le printemps de la sécurité

Claude Guéant vient d’annoncer la création de « patrouilleurs » chargés d’assurer la visibilité de la police. Il s’agit d’un retour par la petite porte de la police de proximité. Pour Nicolas Sarkozy et son équipe, il s’agit d’un formidable aveu d’échec après tant d’années passées à saccager la police de proximité créée par la gauche.

Pour autant, le retour de ces « hirondelles » ne fait pas le printemps de la sécurité. L’annonce de Claude Guéant reste particulièrement floue. Tout indique que ces nouvelles unités se feront par le biais d’un redéploiement des forces de police existantes qui souffrent déjà cruellement de sous-effectif.

La France a besoin d’une politique ambitieuse en matière de sécurité. Cela passe d’abord par un grand service public de la sécurité. Cette politique nécessite d’en finir avec la RGPP destructrice d’emplois de fonctionnaires de police ou de gendarmes. Dans le même temps, une politique de sécurité efficace devra s’appuyer sur une lutte sans merci contre l’argent sale et les trafics qui prennent leurs racines dans les beaux quartiers et pourrissent la vie des habitants des quartiers populaires.

Ian Brossat, responsable aux questions de sécurité à la direction nationale du PCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s